La Volonté de vivre

Et si le peuple, une fois, veut la vie,

Inévitablement, le destin ne saurait qu'agréer !

Et la nuit, idubitablement, s'éclaircit

Et l'entrave, fatalement, finit par casser

Abou AlKassim EchChebbi

Traduction : F. OTHMAN